Art. 2

Le Noir et Blanc

Il faut du courage, par les temps qui courent,
pour faire court et sur place et ne pas délocaliser
en terre d’asile. Cela nécessite également beaucoup de rage.
Mais oublions vite l’époque où ce genre, le noir et blanc, n’en était pas un,
et interrogeons-nous sur cette pratique autistique, artistique première,
qui vient d’altérer la substance épidermique du réel
et dépigmente le sujet de son objet superficiel.
Le noir et blanc. Notez l’absence de déterminant.

Nombreux sont les cas corporatifs. J’entrevois les contours possibles,
un cadre hypothétique pour raisonner le propos numérique.
D’où me viennent nos attitudes, nos habitudes, nos altitudes? Quelles photographies, qu’un peu de ciel enivre dans l’étreinte sans réserve
de la grande plantation?

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s